Spectacle jeune public

« Les Poitulettes »
cropped-bandeau-site-poitules.png
Spectacle + ateliers de médiation + exposition
Entre le végétal et les insectes, un monde de communication s’ouvre.
Nous vous proposons de partir l’explorer ensemble.

« Il est beau de s’émerveiller. Il est tragique de ne pas en être capable. Qui s’émerveille n’est pas indifférent. Il est ouvert au monde, à l’humanité, à l’existence.
Il rend possible un lien avec ceux-ci. »
Extrait de l’introduction « Retour à l’émerveillement » de Bertrand Vergely

…//  Les poitulettes  //… Spectacle
Forme courte d’environ 30 min, à partir de 12 mois
« Les poitulettes » est une ode à la nature, et au regard que chacun à tout âge, peut porter sur son environnement naturel. Nos différents projets de médiations, nous ont très naturellement orienté vers ce thème évocateur d’harmonie et d’émerveillement, ce cycle inlassable qui malgré tout a lieu, fêtant le vivant en toute saison.

Inspirées de plusieurs albums jeunesse sur la nature, nous partageons avec les plus jeunes une ronde sensorielle nous plongeant dans le cycle des saisons. De tableaux en tableaux, notre duo anime les éléments saisonniers, à travers différents usages du papier. Au fil de ce cycle, parcouru dans le jeu et la joie d’explorer, une plante pousse jusqu’à son apogée, puis son déclin. Elle donne le la, rythmant les passages du spectacle. Entre ambiances nocturnes et jour, couleurs et sons se passent la main.

Ode à la nature et au papier //

Le public entre dans l’hiver qui les accueille. L’usage du papier appuie cette balade des sens, mettant en jeu la variété et la fragilité du matériau. Nous explorons différents supports, matières, et façons de fabriquer (dessin sur grand format, tampons encreurs, insectes en pop-up…). Les transformations liées à chaque saison sont données à voir comme la transition d’un hiver blanc au premières couleurs des fleurs, ou une nuit de lucioles vers le début de l’automne.

DE PRES, DE LOIN //

C’est en jouant avec les échelles que nous abordons la curiosité de ce qui semble peu accessible parfois à notre œil. S’approcher d’un monde, aborder les perspectives, les possibles, nous questionnons comment le changement d’échelle, peut changer le rapport au monde des plus jeunes…? Comme un jeune enfant explore à quatre pattes et au plus près le monde miniature qui l’entoure, suivant une fourmi, déplaçant des cailloux, et regardant passer une abeille qui bourdonne près de son oreille.

PARTAGER NOS EXPLORATIONS //

Dans une proximité avec le public dès son entrée, nos circulations parmi eux, nous travaillons sur une intentionnalité faite de peu de mots, pour éveiller les sens. Un univers sonore accompagne et anime les objets de papiers, recréant le fourmillement de l’été, ou le calme d’un printemps naissant.

Saisir quelques instants ce sentiment d’être en harmonie avec les saisons, la lenteur de l’hiver, son dénuement, puis le retour de la sève au printemps, les envies de prendre l’air.
« Curieux » est un voyage sensoriel pour les plus petits, et une invitation pour les plus grands, à continuer de s’émerveiller. En somme, un désir de partage.

515aY76+UgL._SX195_9782211204965

Petite bibliographie d’inspiration

Pour les petits
Koi ke bzzz ?, de Carson Ellis.
Les animaux dans le pré, de Iela Mari (et tous les autres albums de cette auteure).
Le brouhaha des insectes, de Mizuho Fujisawa

Pour les moyens
Tobi Lolness, de Timothee de Fombelle

Pour les grands
La Trilogie de Corfou, de Gerald Durrel.
Une année à la campagne, de Sue Ubbell.
L’éloge des vagabondes, de Gilles Clément.